Halle commerciale

Localisation

L’une des principales préoccupations de ce projet est de proposer un nouveau concept de commerces offrant une mixité de fonctions complémentaires. Ceci afin de venir remplacer le magasin de grande distribution classique sur le déclin ainsi que les bâtiments de logement peu qualitatifs entourant celui-ci et d’apporter au quartier une véritable vie diurne et nocturne.

En effet, le terrain se situe à un endroit rotule, une porte d’entrée de la ville de Mons. De ce fait, il dispose d’une visibilité importante et permet entre autres de marquer l’entrée de ville et d’offrir des espaces plus qualitatifs au quartier existant.

L’idée est donc de s’éloigner des grandes enseignes pour revenir au concept de la halle, d’un Food Market, un marché couvert composé d’un ensemble d’échoppes, permettant entre autres de recréer du lien social au cœur de la ville. En plus de cela, cette consommation alternative permet de ramener le producteur local au plus proche de l’acheteur par un circuit court en évitant ainsi les intermédiaires inutiles.

 

Pour renforcer le côté social de la halle, responsable et proche du producteur, toute une partie du bâtiment est dédiée à des restaurants du même type que le bâtiment Wolf à Bruxelles. Dans ces restaurants, il est ici possible d’y amener des produits frais achetés plus tôt dans la halle afin de les consommer directement sur place et donc de pouvoir maitriser la chaine alimentaire du producteur au consommateur.

Les matériaux se fondent dans le contexte historique existant du centre-ville de Mons avec des briques ton rouge-brun pour les étages, la halle se démarque plus par sa volumétrie résolument contemporaine, épurée et monolithique que par ses matériaux. Cette architecture vient en réponse au bâtiment public Arsonic se trouvant sur le trottoir opposé afin de marquer cette entrée de ville.

Les rez-de-chaussées, principalement destinés au public sont largement vitrés et rythmés par un bardage en bois vertical ajouré. Ce bardage permet d’intimiser les lieux qui le nécessitent tout en animant l’espace public par sa rythmique et les jeux de lumière qu’il apporte.

Le quartier créé dispose d’une mixité de fonctions supplémentaires et complémentaires à la halle afin que celui-ci vive aussi bien le jour que la nuit. On retrouve, sur la toiture de la halle percée par un atrium végétal qui laisse pénétrer la lumière naturelle dans celle-ci, des restaurants, des bars, de quoi animer l’espace le soir.  Pour la journée, on retrouve une école des devoirs, des bureaux, des espaces dédiés à des professions libérales et une crèche. L’ensemble de ces fonctions étaient manquantes dans le quartier et proviennent de recherches réalisées auprès de la population, à la manière de l’architecture participative.

En plus de toutes ces fonctions, on y trouve des logements offrant un vaste choix de typologies. Ils se composent aussi bien d’appartements que de maisons unifamiliales de 2 et 3 façades.

Afin de favoriser cette vie, cette animation apportée par les différentes fonctions et faire que celles-ci soient toutes facilement accessibles, le quartier dispose d’une porosité piétonne importante. Ceci permettant de circuler dans le quartier, avec des zones de rencontres et de jeux pour les enfants, à l’abri des voitures au cœur de l’intra-ilot,

Mons, Belgique

Typologie

Halle Commerciale, Crèche, Restaurants, Ecole des Devoirs, Logements