Centre culturel et sportif

Localisation

L’idée de développer le centre de délassement, à Claire-Fontaine au bord du lac de Godarville, provient d’une demande des autorités voulant donner un second souffle au site en perte d’attrait ces dernières années.

Il a donc été proposé d’y installer un bâtiment qui, de par son architecture et les fonctions proposées, donnerait une nouvelle carte d’identité au lieu tout en ne dénaturant pas celui-ci.

En effet, le site offre un cadre verdoyant, proche d'une réserve ornithologique qui permet de gouter aux plaisir nautiques, à l’accrobranche ainsi qu’ à une tyrolienne et d’autres activités diverses.

Pour se faire, l’idée a été de proposer un bâtiment offrant un ensemble de fonctions aussi bien culturelles que sportives, destinées à redonner de l’attrait et une meilleure visibilité au domaine de Claire-Fontaine.

 

Le centre culturel et sportif vient se loger dans le talus existant, en profitant du dénivelé, il se compose de 3 volumes principaux décalés les uns par rapport aux autres et articulés autour d’une rotule servant d’axe de circulation verticale. Cette configuration permet de cadrer de nouvelles perspectives, en profitant des orientations changeantes en fonction des saisons et donc de capter au mieux toutes les atmosphères qu’offre le lac et ses alentours.

 

Les matériaux utilisés sont volontairement bruts, l’acier, le béton et le verre, 3 matériaux froids qui viennent se fondre dans les teintes du paysage et refléter celui-ci dans le cas du verre et de l’acier. Ceci afin de limiter l’impact visuel et d’offrir une légèreté au bâtiment, comme déposé sur la rive à la manière du Louvre Lens qui ne semble faire qu’un avec le ciel. Dans ce cas-ci, le bâtiment fait le lien entre l’eau et le ciel.

Le premier volume vient effleurer l’eau du lac tout en se lovant dans le contexte existant, à semi-enterré, il profite de la pente naturelle du terrain pour s’implanter.  On y retrouve un ponton afin d’y amarrer les pédalos, kayaks ou autres petits voiliers qui sont entreposé au niveau enterré du bâtiment avec les espaces techniques. De l’autre côté se situe des bureaux, des classes et un espace polyvalent pouvant accueillir des expositions éphémères. Tous ses espaces sont baignés de lumière par de nombreuses ouvertures sur le paysage environnant ainsi que sur un patio situé à proximité directe de la circulation verticale, permettant de créer différentes ambiances dans le bâtiment. Tout ceci en offrant des perspectives imprenables sur le lac et ses alentours.

 

Au-dessus de ce niveau on retrouve le rez-de-chaussée où se situe l’accueil du public, l’administratif et un restaurant, le tout avec une vue panoramique sur le lac. Ce niveau est entièrement vitré afin de briser la frontière avec l’extérieur.

 

Enfin, le dernier volume en apesanteur consiste en un dortoir pouvant accueillir aussi bien des voyageurs en quête de nature que des écoles désireuses d’un lieu où réaliser une classe verte par exemple. Il est donc possible de faire découvrir le lieu verdoyant à un large public tout en réalisant diverses activités culturelles et sportives.

Godarville, Belgique

Typologie

Centre Culturel et Sportif